DONJON 7 Suite et FIN : Un donjon - un village et des aiguèzois qui veulent garder leur patrimoine



Les travaux de notre Donjon sont aujourd’hui terminés. La réception des travaux a été réalisée le mardi 16 décembre. L’échafaudage va être démonté et nous pourrons enfin emprunter librement le chemin de ronde.
Cette opération a débuté lorsque Hervé Ventajol a signalé en mairie la découverte d’une fissure. Les travaux d’expertise réalisés par la société CEREMA en mars et avril ont souligné la nécessité de travaux de confortement après une mission d’étude géotechnique. La mission d’étude et les travaux se sont succédés et ont été réalisés par la société FI Infrastructures de MONTFAVET.
La solution retenue initialement a du être adaptée aux réalités découvertes en cours d'exécution. Ces découvertes ne remettent en aucune façon le sérieux des études initiales, elles sont liées à une zone de roche non expertisée et située sur la face côté village.
Les travaux ont été plus longs que prévus du fait des conditions météorologiques particulièrement défavorables qui ont fait perdre 20 journées de travail à l'entreprise.
Aujourd'hui, notre Donjon est sauvegardé,  quelques années seront nécessaires pour que les lichens et la patine effacent toutes traces de la restauration, sa pérennité est assurée pour de nombreuses années. Il faudra toutefois rester  vigilant car le nombre des ans a fait son œuvre sur l'ensemble du piton rocheux.
Aujourd'hui, la sécurité des personnes empruntant nos remparts est assurée, l'image du village est conservée, les chemins de ronde et d'accès à la rivière ne risquent plus de dégradations.
Les solutions trouvées pour en arriver à ce stade ont un coût. Les travaux d'expertise s'élèvent à 4254 €, ceux du bureau d'étude à 9516 €, ceux liés aux travaux eux-mêmes à 59040 €. Soit une enveloppe globale de 72810 €. Cette enveloppe (bien que toujours trop élevée) reste conforme à l'engagement financier voté par le conseil municipal. Pour financer cette opération nous avons été dans l'obligation de recourir à l'emprunt (56 000 €) et à une ligne de trésorerie (20 000 €). A noter que la ligne de trésorerie sera remboursée avec les subventions obtenues.
A l'occasion d'une manifestation de début de saison, la municipalité organisera (pas une inauguration car celle-ci a certainement dû être faite il y a quelques siècles !) un apéritif pour remercier les villageois de leur patience et ceux qui nous ont aidé : l'état au travers d'une dotation (DETR : dotation d'équipement des territoires ruraux), la Région avec l'appui du député Fabrice Verdier, le sénateur SUTOUR (au titre de son fond parlementaire). A noter que le Conseil Général ne s'est pas montré généreux (aucune subvention accordée), que nous sommes toujours en attente de réponse de la lettre adressée au président Jean Denat par la maire pour une éventuelle révision de la décision (patience !!!).
Au sol, quelques morceaux du rocher délité.
Cette barre est ancrée de 2,70 m dans le rocher, elle résiste à 30 T à l'arrachement
Les barres de soutènement du bloc
Emmaillotement des câbles avant la projection du mortier
le résultat final, il ne reste plus qu'à attendre que le temps fasse son effet
La vie est belle, le paysage n'a pas changé,
Le chemin de ronde est à nouveau ouvert
Merci pour le travail accompli