Les mystères de la Maladrerie enfin dévoilés !

Vendredi une soixantaine de personnes étaient présentes pour la  quatrième et  dernière journée portes ouvertes  du chantier de fouilles archéologiques à la Maladrerie des Templiers qui se déroule jusqu'à début mai. La visite s'est répartie en deux groupes, l'un le matin et  l'autre l'après midi. La journée ensoleillée a permis aux visiteurs d'accéder au site sans difficulté.
Après une heure de marche dans la forêt de chêne vert le groupe a pu rencontrer l'archéologue Nicolas Clément et son équipe. Celui ci a présenté les dernières campagnes en dévoilant qu'il ne s'agit en aucun cas d'une Maladrerie mais plutôt d'un lieu de pèlerinage, ce qui est fortement suggéré par les vestiges et anciennes constructions révélés depuis 4 ans (église, petite plaque en émail du Limousin …). Un troisième groupe  parti en barque très tôt le matin de Châmes  à Vallon-Pont-d'Arc  a accédé au site par la rivière accompagnés des bateliers de l'Ardèche. Après une pause pique nique qui a permis d'échanger avec l'équipe d'archéologues, le groupe a terminé la découverte des Gorges en fin d'après midi jusqu'à Sauze. Une journée très agréable et très riche en informations.

Pour rappel

Durant la campagne de fouilles, même si le sentier de randonnée reste ouvert, l'accès au site de la Maladrerie est interdit pour des raisons de sécurité.  A l'automne, une conférence viendra compléter cette visite et restituer les derniers résultats de la campagne.
Ces investigations qui ont lieu durant un mois chaque année depuis 4 ans ont été soutenues parle Syndicat de Gestion des Gorges de l'Ardèche dans le cadre de sa politique de mise en valeur du patrimoine. N'oublions pas les partenaires qui ont soutenu ce projet : la Drac Languedoc Roussillon, le conseil général du Gard, l'agglomération du Gard rhodanien, les communes d'Aiguèze et le Garn (propriétaire) et la région Rhône-Alpes dans le cadre des manifestations du Grand Projet Rhône Alpes liées à l'ouverture de la Caverne du Pont d'Arc.